Les impôts : Ras le bol – Coup de gueule n°1

“Coup de gueule n° 1”

Cette semaine, il sera question des impôts. Cela m’a semblé nécessaire, pour dénoncer toutes les injustices actuelles. J’espère grâce à vous pouvoir faire connaître mon site et entendre notre voix. Plus nous serons nombreux et plus notre voix sera entendue et forte. Et peut-être que cela pourra changer quelque chose. Moi, j’y crois! Car à part le canard enchainé qui dénoncent des injustices, je trouve que la presse n’accorde pas la parole à nos concitoyens, hommes et femmes. Elle n’a plus l’impact qu’elle avait auparavantt. J’ai l’impression de ne voir que du sensationnel, des photos qui doivent choquer, tous les mêmes commentaires, et pas de réels engagements. C’est vrai, nous avons tous des problèmes, dont certains concernent plus particulièrement les femmes. Et bien entendu leurs enfants, car ils seront touchés de plein fouet par les problèmes rencontrés par leurs mamans. Et la, nous parlons du futur, car nos enfants sont notre futur. Je remercie d’ailleurs toutes les personnes qui me suivent et qui m’encouragent. Cela me réchauffe le cœur. Donc je vous encourage à me laisser des commentaires. Et si vous le désirez je pourrai choisir l’un de vos “coups de gueule” personnel. N’avez-vous pas envie de vous exprimer incognito ou pas?

les impôts

 

Les impôts : Ras le bol

Les impôts, touchent tout le monde, ne vous y trompez pas. Même si vous ne payez pas d’impôts sur le revenu et d’impôts fonciers ou locaux. Chaque fois que vous achetez quelque chose, vous payez des impôts indirects. C’est d’ailleurs pour cela que vous avez de la peine à remplir votre caddie.

Eh bien moi, j’en ai marre !!!

Marre de travailler depuis de très longues années et de ne pas pouvoir finir mes fins de mois. Marre de toujours payer et de ne pas pouvoir me faire plaisir. Marre de tout compter. Marre de ne pas pouvoir économiser. Et tout cela pour quoi? Pour m’entendre dire que la dette de la France est monstrueuse, et qu’il n’y a jamais eu autant de milliardaires (et de pauvres). Et que j’allais devoir encore payer plus, pour résorber la dette française. Cela fait trente ans que j’entends le même discours. Mais c’est de pire en pire et atteint des limites non acceptables. Nous sommes pressurisés, enfin surtout la classe que nous appelons moyenne.

Et que disent nos politiciens?

  • Il est facile de vivre avec un SMIC, j’aimerais bien qu’ils essaient.
  • Je profite allègrement de l’argent public. Pas grave tout le monde le fait. Savez-vous, que chaque fois qu’une nouvelle personne est nommée et qu’elle occupe un poste important, on change la décoration et l’ameublement de son bureau, tout cela avec notre argent.
  • Je suis un sénateur, un ministre ou un maire désastreux. Je m’en moque je n’ai pas de compte à rendre et pas d’objectifs à tenir.
  • Je dois faire respecter les lois. Mais moi-même je ne les respecte pas, car je suis intouchable.
  • Payer mes impôts? J’oublie de les déclarer et autrement je m’arrange pour en déclarer le moins possible. Savez-vous qu’une majorité de politiciens paient moins d’impôts que vous.
  • Les entreprises ferment et pourtant elles ont bénéficié des aides gouvernementales à coup de nos millions, si difficilement gagnés. Pas grave c’est la vie et l’Europe, il est normal qu’elles se délocalisent, même si elles fonctionnaient très bien en France.
  • Les contribuables très riches, qui préfèrent vivre à l’étranger, alors que leurs entreprises sont en France. Et qui ne paient pas leurs impôts en France évidemment.
  • La liste est longue, il y a les cadeaux, les restaurants gratuits, les logements gratuits, etc.

Conclusion :

Je ne sais pour vous, mais cette année encore, pas de vacances pour moi. Et pourtant avec les impôts payés cela en ferait de belles vacances. Et que l’on ne vienne pas dire que ceci est la faute des migrants qui arrivent en France. Nous sommes un des pays les plus riches du monde, je pense que nous avons les moyens. Mais il est plus facile de mettre les fautes de nos gouvernements successifs, sur leurs dos. les impôts- coup de gueule

Et pourtant, la France est un beau et bon pays, et je ne me verrais pas vivre ailleurs. Mais comme des millions de français, ma vie est devenue une lutte de chaque jour pour arriver à payer ce que je dois aux impôts. Et encore je suis seule, mais mes enfants sont grands. Mais pour les familles monoparentales, c’est un casse-tête. Et je n’ai pas peur de dire, qu’une femme ou un homme, qui se retrouvent seules (s) avec des enfants à charge, n’y arrivera pas financièrement si elle ou lui n’a pas une grosse situation.

les impôts

Il serait juste, que les avantages de nos politiciens soient revus à la baisse, voyages, véhicules, appartements, salaires et tout cela avec obligations de résultats. Et évidemment que l’on recherche réellement et que l’on punisse durement les personnes qui peuvent s’offrir des paradis fiscaux.

2 commentaires

  1. Supprimez l’impôt sur la prestation de compensation du handicap ! C’est déjà tellement compliqué au quotidien pour nous parents et en plus le ministère des finances se sert sur cette aide financière qui existe pour compenser les difficultés de nos enfants ! C’est une honte ! Quand je vois dormir les députés payés avec nos impôts à l’assemblée. Quand je vois les dîners et les réceptions a l’Elysee. Les déplacements en avion pour des voyages diplomatiques c’est à vomir. Plus de 25 ans que nous ne sommes pas partis en vacances !

    1. Author

      Hélas je suis d’accord avec vous. Nous accordons des aides par millions à des entreprises, qui vont dans la poche d’actionnaires qui délocalisent dèsqu’ils ont reçu le pactole. Et vous, votre situation est déjà si difficile par le handicap, il faut en plus que financièrement se soit très difficile. C’est invivable. Je ne crois pas que ceux qui nous gouvernent, se rendent compte comme nous en avons ras le bol! Actuellement il vaut mieux être très riches ou très pauvres. Quand vous faites partie de la classe moyenne, plutôt très moyenne vous payez pour tout le monde. Et qui paye pour nous? Bises et merci d’avoir réagi, moi aussi je suis dégoutée par le train de vie de nos politiciens de tous bords.

Comments are closed.