Ces retraités qui vivent dans la misère !

Suite à mon article premier coup de gueule parlant de mon ras le bol de payer autant d’impôts, j’ai eu des commentaires qui m’ont vraiment mise en colère contre nos dirigeants. Je suis horrifiée de voir le nombre d’injustices que subissent certains français. Danielle m’a apporté un témoignage émouvant et je ne pouvais faire autrement que de vous le faire partager.

Témoignage de Danielle   

Danielle est une femme seule et retraitée, de 64 ans. C’est l’âge ou enfin on peut profiter de la vie et faire ce que l’on veut. Mais pour Danielle c’est l’âge de la descente aux enfers. Elle n’a pas eu de chance, comme cela peut nous arriver à tous, elle a été licenciée et est tombée malade. On ne se pose pas la question quand on est en bonne santé, mais si vous tombez gravement malade, vos vies financière et sociale sont terminées. Vous pourrez peut-être bénéficier de l’allocation adultes handicapés. Le 1er avril 2017, l’AAH passe de 808,46 euros à 810,89 euros soit une hausse de 2,43 euros. Une fortune, cette augmentation!  Sinon vous percevrez le revenu de solidarité active ou RSA. 536,78 euros c’est le montant mensuel du RSA pour une personne seule. Vous voyez du jour au lendemain vous pouvez tout perdre, en plus de votre santé. Vous vous voyez passer d’un salaire “normal” à une aumône mensuelle? Non seulement vous êtes malade et ne pouvez plus travailler, mais en plus vous tombez dans une situation financière impossible. Donc Danielle se retrouve sans travail, et sans ressources autres que le RSA et ceci pendant 5 longues années avant de pouvoir prendre enfin sa retraite. Le revenu annuel moyen  est calculé à partir des 25 meilleures années de vos salaires bruts. Donc généralement les 5 dernières années doivent augmenter votre revenu, car elles font généralement partie de vos meilleures années de salaire.

Danielle se retrouve avec un revenu, de 701 euros mensuel. Je vous épargnerai les calculs, mais coup sur coup, on lui retire le bénéfice de la CMU et son APL. Trop de revenus lui a t’on donné comme raison. Si ce n’était pas si triste, cela me ferait rire. Elle m’a communiqué ses dépenses mensuelles :

  • Loyer : 260 €            Les retraités
  • EDF : 27 €
  • Eau : 15 €
  • GDF : 105 €
  • Tél : 32 €
  • Mutuelle : 82 €
  • Total dépenses : 521 €
  • Reste pour vivre : 180 €
  • Revenu journalier réel : de 5, 80 € à 6 €

A cela il faut ajouter, les frais de produits d’entretien (il faut bien se laver), habillement, coiffeur même si c’est le moins possible, etc. Vous arriveriez, vous à survivre avec cela?

Personnellement, moi je ne pourrais pas. Et vous croyez que c’est normal de finir sa vie ainsi?

Danielle, 64 ans, retraitée, handicapée, dépressive, inscrite à la banque de France et désespérée.

Consolation, à 65 ans, Elle pourra avoir un revenu un peu plus important soit 803,20 €. Ce qui reste vraiment trop faible.

L’allocation de solidarité aux personnes âgées, est la même que vous ayez travaillé ou pas, et que vous soyez propriétaire de votre logement ou pas.

 

Avec la nouvelle baisse des APL annoncée, les gens en situation pénible auront encore plus de mal à survivre.

 

Les retraités

 J’ai entendu certains commentateurs ou politiciens dirent avec un sourire, 3 ou 4 euros par mois de baisse, ce n’est vraiment pas grand chose. Dites cela aux personnes qui ont 5 €/ jour pour vivre. Pour eux c’est énorme!

J’ai écouté aux informations que seuls 6 députés, avaient consentis à donner un  justificatif de leurs dépenses sur l’ indemnité représentative des frais de mandat visant à prendre en charge les dépenses liées à l’exercice de leurs fonctions. Son montant est de 5 840 euros bruts mensuels , plus leur salaire de 5000 € net. Depuis les élections, ils ont changé d’avis sur la transparence et trainent des pieds pour informer les contribuables sur la réalité de leurs dépenses.

Une députée à joué le jeu, et n’a pas eu honte de marquer ses frais de coiffeur, où elle se rend chaque semaine. Danielle serait contente, de pouvoir y aller 1 fois / mois. D’ailleurs le coiffage de notre députée PS correspond à ce que touche notre Danielle par mois (c’est honteux).

Enfin, différents moyens pratiques sont également mis à la disposition d’un député. En matière de déplacement, il bénéficie notamment d’un accès gratuit à l’ensemble du réseau SNCF en 1ère classe et de la prise en charge de 80 déplacements aériens par an entre Paris et sa circonscription. Il dispose également d’un bureau individuel au sein du Palais Bourbon ou de ses dépendances. Chaque député bénéficie de la prise en charge de ses frais de communication (Internet, téléphone, courriers…). Donc il ne reste plus grand chose à leur charge et peuvent économiser au moins un salaire entier, tous les mois.

Vous ne trouvez pas que la différence de revenus entre Danielle et un député est indécente? Elle a travaillé toute sa vie et y a laissé sa santé, n’a t-elle pas le droit d’avoir une retraite suffisante pour vivre et non pas survivre?